Archives mensuelles : septembre 2014

UNE VIDEO POUR ETRE AU COEUR DE L’EXPO

En commençant cette histoire de collecte , je ne pensais pas arriver si rapidement à rassembler la somme, on a désormais en tête d’aller plus loin avec une réflexion sur un dispositif pour ajouter le son aux images. Mais on a besoin de continuer la collecte en espérant que le travail déjà accompli suscite d’autres soutiens.

Pour patienter et joindre la parole aux actes, voici une bande annonce pour une première plongée au cœur de l’expo, sur la chanson de Craonne. Cette chanson anonyme interdite par la censure militaire que fredonner beaucoup de combattants  exprimant ainsi leur opposition à cette boucherie absurde, et leur refus de n’être que de la chair à canon dans cette guerre industrielle.

 

 

C’est également le moment de faire un point sur les éléments graphiques à venir, grâce à Zohra qui me donne un sérieux coup de main dans la promo de l’expo, j’ai fait la rencontre d’un couple de graphistes, Venus d’ailleurs comme leur nom l’indique. Yoan et Aurélie, Illustrateurs, producteurs d’expo et  Éditeurs atypiques, leur spécialité c’est les livres graphiques et la poésie et c’est dans leur atelier que se font les tirages des repros. Ce Jeudi ont a fait les premiers tests d’impression sur papier Arche (250 gr). Nous feront les tirages à partir des trois originaux choisis. 15 exemplaires numérotés et signés à la main.

http://www.venusdailleurs.fr/

Matthieu termine les différentes maquettes de la promo. Voici donc l’affiche qui servira de support  aux différents lieu d’expos qu’on espère nombreux.

Affiche Fredman4

Pour revenir sur le son, les choses semblent un peu plus concrètes depuis une autre rencontre, celle de Jean Robert Sédano et Solveig de Ory, un couple de poètes plasticiens sonores. Leur travail est profond et très sensible, et je me suis dit qu’on pourrait peut-être trouver un moyen de faire quelque chose pour la sonorisation de cette expo. affaire à suivre donc.

Le lien pour rêver avec les oreilles et les yeux.

http://www.ludicart.com/index.html

Un Grand merci à tous ceux qui me soutiennent ou me soutiendront. et toujours le site ulule à faire circuler.

http://fr.ulule.com/oncroitmourir/

A très vite.

FREDMAN

 

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans EXPO, NEWS

L’EXPO EN CHANTIER :

Une semaine  après le lancement de l’appel à contribution, nous vous donnons des nouvelles du front, tout d’abord remercier l’ensemble des contributeurs à cette expo, 82 % du financement en seulement 7 jours,  c’est impressionnant. Quand je dis nous, c’est aussi parce que je ne suis pas seul dans cette affaire: un jeune graphiste de talent, Mathieu Faure, s’est attelé au graphisme des éléments graphiques de l’expo, que vous verrez prochainement, et Zora Krim passée par Fip et Radio France, s’occupe de la promo de l’expo, pour qu’elle circule localement dans un premier temps et soit vue par le plus grand nombre. C’est déjà le cas de la mairie de Saint Christol dans l’Hérault dont le maire a décidé de l’accueillir  du 16 au 23 janvier 2015.

Si par bonheur la collecte était un succès et que le plafond de collecte largement dépassé, on réfléchit très sérieusement à sonoriser de l’expo, comme on vous l’avait laissé entendre sur la présentation du projet. J’ai trouvé la voix qui pourrait éventuellement, dire les textes de Louis Barthas avec un fond sonore pour plonger le visiteur au cœur  du récit, il le mérite.

Mais on vous en parlera le moment venu, il s’agit de na pas brûler les étapes .

Sur l’affiche à venir vous verrez aussi le Logo de la Librairie AB à Lunel, je tenais à ce que Delphine soit associée. Elle m’a soutenue dans la diffusion de mes livres et c’est surtout une libraire épatante qui fait un travail de diffusion du livre et de la culture patient et courageux. Elle proposera l’ouvrage dans ses rayons. A l’occasion et si votre chemin passe par Lunel allez- y faire un tour, il y a devant sa vitrine une petite terrasse très accueillante avec les beaux jours, une belle sélection de livres et c’est dans le centre de Lunel, Amazon et ses Drones n’a qu’à bien se tenir!

http://www.librairie-ab.com/

Côté dessins, j’ai désormais 13 illustrations terminées. et je prépare les éléments pour l’affiche avec Mathieu. La technique du Lavis est un peu une découverte pour moi, mais je prends plaisir à essayer de maitriser le médium. Il faut un peu de patience et de méthode, choses qui ne sont pas toujours naturelles chez moi.

Je termine également le choix des textes cette semaine. L’Éditeur me demande la liste des extraits présentés dans pour me donner l’autorisation finale des ayants droits.

 

cuisine2

Merci de votre soutien et faites circuler! on compte sur vous

Fredman

 

 

Poster un commentaire

Classé dans PORTFOLIO

L’EXPO DANS LES TUYAUX

Voilà je viens de publier le projet pour soutenir l’expo, aujourd’hui même. La mise en place a été longue, c’est vrai que je rame un peu quand il s’agit de net, problèmes techniques et crises de nerf, mais il y a aussi  les premiers soutiens. Je reprends donc crayons et pinceaux. Ce soir, j’espère terminer une illustration et le crayonné d’un prochain, soit désormais 11 dessins dont 2 en cours.

J’en profite pour vous plonger dans le bain politique de l’époque avec un extrait de l’ultime discours que prononçait Jaurès le 25 juillet à Vaise dans une salle pleine à craquer.

« Songez à ce que serait le désastre pour l’Europe : ce ne serait plus, comme dans les Balkans, une armée de trois cent mille hommes, mais quatre, cinq et six armées de deux millions d’hommes. Quel massacre, quelles ruines, quelle barbarie ! Et voilà pourquoi, quand la nuée de l’orage est déjà sur nous, voilà pourquoi je veux espérer encore que le crime ne sera pas consommé. Citoyens, si la tempête éclatait, tous, nous socialistes, nous aurons le souci de nous sauver le plus tôt possible du crime que les dirigeants auront commis et en attendant, s’il nous reste quelque chose, s’il nous reste quelques heures, nous redoublerons d’efforts pour prévenir la catastrophe. Déjà, dans le Vorwaerts, nos camarades socialistes d’Allemagne s’élèvent avec indignation contre la note de l’Autriche et je crois que notre bureau socialiste international est convoqué. »

Il met toute son énergie, sa clairvoyance et son poids politique pour tenter d’empêcher la catastrophe à venir dont il voit clairement ce qu’elle sera. Il se doit de persuader les responsables socialistes et les citoyens de ne pas céder au nationalisme et jouer l’union des peuples contre les choix guerriers des élites politiques et économiques au pouvoir. Il le paiera de sa vie 7 jours plus tard et beaucoup de socialistes se rangeront hélas dans le camp de l’union sacré.

le projet:  http://fr.ulule.com/oncroitmourir/

identité

Poster un commentaire

Classé dans PORTFOLIO

UN MILITANT SOCIALISTE AU COEUR DE LA GUERRE TOTALE.

J’ai passé le début de l’année à lire les carnets de Guerre de Louis Barthas. Immergé dès les premiers chapitres, j’ai partagé le terrible quotidien dans cette Guerre que décrit ce militant socialiste tonnelier à Peyriac-Minervois. En prenant conscience de l’incroyable force nécessaire à ces hommes pour résister à tout cela, j’ai réalisé qu’aucun d’entre nous n’aurait survécu plus de quelques jours à pareil expérience.

dessin1 copie

Tout au long des quatre ans de conflit, il décrit, analyse ce que lui arrive comme à plus de 3 millions de soldats mobilisés: un quotidien fait de boue, de feu, de glace, d’ennui, d’humiliation, de soumission, d’absurdité,  mais aussi de refus, de révolte, de solidarité, de camaraderie et la mort partout. Sa lucidité et sa force de militant lui ont permis de conserver courage et discernement pour survivre et ne pas sombrer dans une folie qui a marqué d’une manière indélébile notre inconscient collectif.

Au fil des pages, je me suis mis dans la peau d’un compagnon de Louis dessinant avec pinceaux et crayons ces instants tragiques. J’ai griffonné puis agrandi des crobards que j’ai aquarellés à l’encre sépia, réhaussés de feutre, peinture  acrylique pour recréer cette univers de terre, de boue, de poussière, d’eau et de froid. J’ai tenté modestement de rendre hommage à ces soldats dont seul les dessins témoignaient de ce qu’ils vivaient sur le front en l’absence de photos au début de la guerre.

dessin2 copie C’est cette série que j’aimerais présenter dans une Expo en miroir avec des extraits de textes du livre avec pour titre provisoire:

« ON CROIT MOURIR POUR LA PATRIE, ON MEURT POUR DES INDUSTRIELS »         Un militant socialiste au cœur de la guerre totale.

Je reprends ce qu’Anatole France écrivait dans l’humanité le 18 juillet 1922 pour résumer un peu plus de quatre années d’une guerre inaugurant les massacres de masses avec des armes produites industriellement.

Pour beaucoup d’entre nous la guerre 14/18 se résume aux monuments et leurs listes de noms gravés au pied desquelles se meurent couronnes de Lys et glaïeuls, chaque mois de novembre. On oublie peu à peu que la paix n’est pas un état de nature. Il est le résultat d’un lent processus politique, démocratique, économique et surtout social qui transforme les sociétés et les poussent  à réduire collectivement les antagonismes de classe, de nation, de religion, de culture qui structurent nos sociétés.

dessin4 copieJe laisse les derniers mots à Louis Barthas, ceux qui referment son journal en février 1919, ses mots simples vibrent d’une intense émotion encore sidéré d’être sorti vivant et entier de cette boucherie:

« Revenu au sein de ma famille après des années de cauchemar, je goûte la joie de vivre, de revivre plutôt. J’éprouve un bonheur attendri à des choses auxquelles, avant, je ne faisais nul cas: m’asseoir à mon foyer, à ma table, coucher dans mon lit, chassant le sommeil pour entendre le vent heurter les volets, lutter contre les platanes voisins, entendre la pluie frapper inoffensive aux carreaux, contempler une nuit étoilée, sereine, silencieuse ou, par une nuit sans lune, sombre, évoquer les nuits pareilles passées là-haut.

Souvent je pense à mes très nombreux camarades tombés à mes côtés. J’ai entendu leurs imprécations contre la guerre et ses auteurs, la révolte de tout leur être contre leur funeste sort, contre leur assassinat. Et moi, survivant, je crois être inspiré par leur volonté en luttant sans trêve ni merci jusqu’à mon dernier souffle pour l’idée de paix et de fraternité humaine.

dessin3 copie

L’EXPO AURA LIEU A VALERGUES A LA BIBLIOTHEQUE MJC DE VALERGUES , DU 16 NOVEMBRE AU 19 DECEMBRE 2014.

 

 

6 Commentaires

Classé dans PORTFOLIO